Choisir son alarme?

Alarme maison : se sentir en sécurité !

Votre maison est un lieu de vie et de refuge pour toute votre famille, où chacun souhaite se sentir en sécurité, protégé des éventuelles agressions du monde extérieur. Vous meublez votre maison de tout ce qui vous est cher, et souhaitez de même préserver vos meubles et objets contre le vol. Les alarmes pour la maison ont été conçues afin de prévenir tout risque d'intrusion. Elles sont par ailleurs en mesure de prévenir les accidents domestiques, et participent de fait à la conservation de votre qualité de vie. Construisez votre bonheur, les alarmes vous aident à le pérenniser. Il existe différents types d'alarmes pour la maison. Les plus réputées sont bien entendu celles qui protègent votre domicile contre les intrusions et les vols. Toujours dans le but de protéger votre maison ont été conçues des alarmes vous prévenant du feu et des inondations. Conçues à partir d'un détecteur, elles peuvent être reliées à un véritable système de protection. Le tarif d'un système d'alarme dépend de la surface de votre maison, du nombre de portes et de fenêtres qu'il doit garder, ainsi que du degré de surveillance pour lequel vous optez.

Les différentes solutions d'alarme

Pour bien choisir votre système d'alarme, vous devez avant tout, comprendre comment va fonctionner votre protection. L'expérience démontre que 95% des tentatives d'intrusion sont stoppées par le déclenchement d'une sirène. Le système d'alarme a pour objectif, dès la tentative, de mettre en fuite le cambrioleur et de déclencher une intervention.

1. Les alarmes filaires

Les alarmes filaires nécessitent l'encastrement des fils dans votre habitation, à moins qu'il ne s'agisse d'une construction et que l'installation d'un système d'alarme ou de télésurveillance soit prévue depuis l'élaboration des plans.
La conception de la mise en œuvre d'une alarme filaire doit être définitive car son évolutivité est difficile à réaliser sans un minimum de travaux.

2. Les alarmes sans fil

Les alarmes sans fil sont sans aucune contestation les plus répandues dans le commerce.

Pourquoi ?: Ces alarmes sans fil peuvent être installées par vous même, il suffit de lire la notice et de suivre les conseils qui y figurent. Il n'est pas nécessaire d'encastrer les fils dans les murs, donc pas de grands travaux en perspective.

Ensuite, ces alarmes ont un grand avantage, elles son évolutives, c'est à dire que le jour que vous agrandissez votre maison, il suffit de rajouter une pièce comme un nouveau détecteur par exemple.

Pour des raisons financières, vous pouvez acheter le strict minimum au départ et faire évoluer votre alarme au fil du temps.

Autre avantage, si vous déménagez vous pouvez emporter l'alarme sans fil avec vous.

Un système d'alarme est composé de plusieurs éléments :

1. La centrale

Véritable cerveau de votre système, la centrale d'alarme gère les informations radio en provenance des organes de commande et des détecteurs. En cas d'alarme, elle déclenche sa sirène intégrée et les moyens de dissuasion et d'alerte. La synthèse vocale intégrée confirme toutes vos commandes et indique toute anomalie ou alarme survenue en votre absence. Le transmetteur téléphonique intégré à la centrale transmet à distance, sur plusieurs fixes ou mobiles, un message d'alarme ; les informations peuvent être gérées par une société d'intervention spécialisée ou plusieurs personnes de votre choix. Le transmetteur permet aussi la commande du système d'alarme à distance (accès protégé par code secret), d'écouter ce qui se passe dans l'habitation et interpeller les intrus si besoin.

2. Les détecteurs

Placés aux endroits sensibles de votre domicile, ils détectent selon leur missions, les ouvertures de portes et fenêtres, les mouvements, les émanations de fumée, les chocs, les fuites d'eau, etc.

  • Les détecteurs de mouvements
  • Les détecteurs de mouvements se placent généralement en hauteur à plat ou en angle. Qu'ils soient à l'extérieur ou à l'intérieur de l'habitation, ils captent le rayonnement infrarouge émis par le corps humain.
  • Les détecteurs d'ouverture
  • Les détecteurs d'ouverture doivent être installés à une porte ou une fenêtre ( ou également une porte-fenêtre, une trappe, une porte de cave ou de grenier etc...) L'ouverture provoquée par un intrus envoie un signal à la centrale qui analyse et réagit.

  • Les détecteurs de bris de vitres
  • Les détecteur de bris de vitre analyse les bruits que fait une vitre qui se casse et envoie un signal à la centrale qui analyse et réagit.

  • Les détecteurs de choc
  • Les détecteurs de choc analyse les vibration et les chocs à proximité de leur emplacement (porte, vitre, mur, etc...)

  • Les détecteur d'inondation
  • En cas de forte pluie et si vous habitez en région inondable, il existe des détecteurs d'inondation qui vous alerteront en cas de montée des eaux. Ils disposent d'une sonde au ras du sol et son emplacement, à environ 80 cm du sol, lui permettra de déclencher l'alarme ou le transmetteur téléphonique.

  • Le détecteur de panne de congélateur
  • Ce détecteur est composé d'une sonde placée à l'intérieure du congélateur : lorsque la température monte trop (à régler pendant l'installation), le détecteur envoie une alerte à la centrale ou au transmetteur téléphonique.

  • Le détecteur de mise hors gel
  • Si pour certaines raisons vous ne devez pas avoir de température négative dans un local, voici un détecteur de mise hors gel qui alertera la centrale en cas de baisse de température définie pendant l'installation.

  • Les détecteurs de fumée
  • Ces détecteurs fonctionnent de manière indépendante dans la mesure où ils possèdent leur propre sirène interne et ils sont en alerte même si votre système d'alarme est arrêté.

    Les détecteurs de fumée se placent en principe dans les pièces à risque. En cas de fumée détectée, la centrale est aussitôt avertie et analyse l'information.

    3. Les claviers de commande et les télécommandes

    Le clavier de commande peut être utilisé par toute la famille et permet la mise en/et hors-service du système d'alarme. La télécommande, que vous emportez avec vous, commande le système de l'extérieur comme de l'intérieur. En cas d'agression, ils vous permettent de déclencher une alerte silencieuse (transmetteur) ou générale. Pour finir, le médaillon d'alerte, pendentif ou bracelet, est utilisé pour les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite ou isolées

    4. Les sirènes

    Lors d'un intrusion l'alerte est donnée par la sirène intérieure qui sert à dissuader un intrus de rester dans les lieux, à signaler un début d'incendie.

    la sirène extérieure avec ou sans flash sert à alerter le voisinage et permet de localiser exactement la maison (flash) .

    Réglementation et certification

    Les systèmes vendus en France sont parfois estampillés d'une classification (A2P de 1 à 3 boucliers). Après avoir passé avec succès une batterie de tests par cet organisme indépendant et reconnu par les assurances, ces systèmes peuvent fièrement arborer leur distinction. Ne les cherchez donc pas sur tous les produits. En revanche, les kits qui peuvent s'en prévaloir méritent vraiment votre attention.

    Concernant les matériels anti-intrusion on peut définir le degré de sécurité de la manière suivante :

    • 1 bouclier pour les locaux et habitations sans objets de valeur et difficilement accessibles (appartement à l'étage par exemple).
    • 2 boucliers pour les petits commerces ou les habitations facilement accessibles renfermant des objets de valeur (maison individuelle, appartement en rez-de-chaussée)
    • 3 boucliers pour les bâtiments contenant des objets de valeur (bijouterie, commerce, industrie…)

    • La normalisation des fréquences radio
      Les systèmes d'alarme sans fil vendus en France émettent le plus souvent sur les bandes de fréquences européennes "ISM 433-434 Mhz" et "ISM 868-870 Mhz" et doivent impérativement comporter le logo "CE" de compatibilité radio. L'utilisation en France d'alarmes sans fil achetées à l'étranger et émettant sur d'autres fréquences (300 Mhz ou 900 Mhz par exemple) est interdite.

    • Les recommandations des assureurs
      > choisir un système d'alarme, filaire ou sans fil, certifié " NF & A2P "
      > mettre en œuvre une surveillance de niveau 1, 2, 3 ou 4
      > l'installation d'une alarme ne dispense pas d'avoir de bonnes protections mécaniques : portes renforcées, volets, grilles...

    • Les niveaux de surveillance
      La règle R50 indique comment concevoir un système de détection d'intrusion pour les habitations et fixe 4 niveaux croissants de surveillance tenant compte notamment de l'accessibilité de l'habitation et de la valeur des biens à protéger :

    Niveau
    Type de surveillance
    Exemple de solutions possibles
    1
    Surveillance d'un lieu de passage obligé à chaque étage de l'habitation (couloir, entrée, palier...)
    Détecteur de mouvement dans l'entrée
    et sur le palier si plusieurs étages
    2
    Surveillance en + des issues principales de l'habitation (portes d'entrée, porte du garage...)
    Détecteur d'ouverture sur les issues principales de l'habitation
    3
    Surveillance en + des "localisations de valeur" (pièces avec hi-fi, ordinateur, bijoux, meubles de prix...)
    Détecteur de mouvement dans les
    pièces contenant des valeurs
    4
    Surveillance en + des points d'accès aux pièces contenant des valeurs
    Détecteur d'ouverture sur les fenêtres
    des pièces contenant des valeurs















    Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site